La section PS de Bouguenais prend acte de la défaite de la liste « Gauches Ecologistes Solidaires »,

La section PS de Bouguenais prend acte de la défaite de la liste « Gauches Ecologistes Solidaires »,

La vie continue, le PS aussi

La section PS de Bouguenais prend acte de la défaite de la liste « Gauches Ecologistes Solidaires », lors du second tour des élections municipales du 28 juin 2020.

Notre accord conclu à la dernière minute entre nos trois listes, Bouguenais en Commun-s arrivée en tête et les listes de BASE et EELV qui se sont affrontées au 1er tour n’a pas réussi à convaincre les électeurs. Il faudra se souvenir de cette leçon.

Cette histoire met malheureusement fin à 49 ans de politique de gauche à Bouguenais. 

 

Nous remercions très chaleureusement les électrices et électeurs qui s’étaient portés sur la liste « Bouguenais en Commun-s » au premier tour, liste dont le PS est une composante.

Nous appliquions déjà depuis fort longtemps la politique d’alliance, prônée par Olivier Faure notre premier secrétaire et, confortée au conseil national de cette semaine. Nous avons décidé de jouer le jeu démocratique, tout au long de ce processus électoral.

La liste Bouguenais en Commun-s, composée de citoyens engagés à gauche, du PS et du PC avait désigné une tête de liste. Pour la première fois depuis les années 70 nous savions que ce n’était pas un socialiste qui serait Maire, par la désignation de Gauthier Lorthiois du PCF, Dominique Duclos étant le second et respectueux du scrutin interne a soutenu sans réserve la tête de liste.

Il est vrai qu’entre un communiste progressiste et un socialiste issu de la ligne éco-socialisme, il y a peu de différence, c’est d’ailleurs ce qu’avaient signalés les autres mouvements de gauche issus du PS (GDS et Génération-s) qui ont soutenu Bouguenais en Commun-s.

 

Nous remercions également tout aussi chaleureusement les électrices et électeurs qui se sont portés sur la liste de rassemblement de la gauche lors de 2è tour, ce n’était pas un rassemblement hétéroclite, mais le retour à l’histoire de Bouguenais qui s’est toujours faite sur le terreau de la Basse Loire industrielle.

Nous poursuivrons dans ce sens pour faire entendre la voix du Parti Socialiste dans un collectif le plus large possible au moment où justement le principal moteur économique de Bouguenais est fortement secoué, avec les impacts sociaux en cascade qui en découlent.

 

Nous remercions Michèle GRESSUS et son équipe municipale qui avait porté la liste Label Gauche en 2014 puis depuis 2017 Martine LE JEUNE pour leur implication durant ce mandat.

 

Nous félicitons Mme Impériale pour son succès.

Avec les nouveaux élus de l’opposition nous serons attentifs à la nouvelle politique municipale et nous resterons à l’écoute des habitants. L’intérêt de notre territoire le commande, le filet de protection que nous avions tendu pour les habitants est fragilisé.

Nous serons vigilants, également, à ce que notre patrimoine naturel et notre agriculture soient préservés. Bouguenais c’est l’équilibre écologique, social et environnemental. Au PS nous y tenons.

 

Pour le conforter nous serons présents sur d’autres rendez-vous électoraux, le socialisme reste une idée neuve et ce depuis Jean Jaurès.