« Les élus du territoire attendent des réponses claires de l’Etat suite à l’abandon du projet »

« Trois semaines après l’abandon du projet de transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique et deux semaines après la venue de la Ministre des transports, qui ne nous a apporté aucune réponse sur les mesures et la méthode que le Gouvernement entend mettre en œuvre suite à cette décision, le rapport Duron nous laisse aujourd’hui encore un peu plus inquiets car il semble tout à fait ignorer cette nouvelle donne. L’abandon du transfert de l’aéroport ne peut être synonyme de l’abandon de l’Ouest.

L’Agglomération de Saint-Nazaire, la Métropole nantaise, le Département de la Loire-Atlantique et la Région des Pays de la Loire souhaitent rappeler au Gouvernement qu’il est de sa responsabilité d’apporter des réponses à l’enjeu essentiel de l’accessibilité et du désenclavement du grand Ouest. Plus que jamais, nous restons collectivement entièrement mobilisés pour l’avenir de nos territoires et nous attendons désormais des réponses claires, rapides et concrètes de la part de l’Etat. Elles devront à la fois répondre :

  •   aux enjeux immédiats relatifs à l’abandon du projet, à l’avenir de Nantes-Atlantique, à son accessibilité et aux impacts pour les habitants des communes riveraines ;
  •   aux défis d’un aménagement équilibré de l’ensemble de nos territoires et à leurs connexions inter-régionales, nationales et européennes.L’Etat ne peut pas faire la sourde oreille à l’inquiétude qui prévaut dans notre région. Nous restons donc plus que jamais déterminés à faire entendre notre voix pour le développement et l’attractivité de l’ensemble de nos territoires. »

Le 8 février 2018

David Samzun Président de la CARENE

Philippe Grosvalet
Président du Conseil départemental de Loire-Atlantique

Johanna Rolland
Présidente de Nantes Métropole

Christelle Morançais Présidente du Conseil régional des Pays de la Loire