« J’attends désormais que l’État s’engage concrètement et rapidement » Johanna Rolland
Manifestation 27 janvier 2018-St Aignan de Gd Lieu-Ministre transports.

« J’attends désormais que l’État s’engage concrètement et rapidement » Johanna Rolland

De nombreux habitants et militants Socialistes Bouguenaisiens étaient présent à la manifestation lors de la venue de la ministre des Transports du gouvernement Macron à St Aignan de Grand Lieu, pour marquer leur colère et demander des engagements concrets de la part de l’état.

 

Nous ne pouvons qu’appuyer les demandes de la présidente de la métropole.

Johanna Rolland :
« J’attends désormais que l’État s’engage concrètement et rapidement »

Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole a reçu, à sa demande, Elisabeth Borne, Ministre des Transports, en déplacement en Loire Atlantique ce samedi 27 janvier pour y rencontrer les élus locaux suite à la décision du Gouvernement de ne pas transférer l’aéroport de Nantes Atlantique.

En préambule à cet entretien, Johanna Rolland a rappelé à la Ministre que la décision prise le 17 janvier dernier laissait entières des questions sur la protection des populations d’abord (habitants survolés, riverains durement impactés à Saint-Aignan d’abord mais aussi à Bouguenais, à Rezé, à Bouaye), sur l’accessibilité du grand Ouest, sur les besoins de foncier pour le développement d’Airbus et de l’IRT Jules Verne afin d’accueillir les 5 000 emplois prévus dans les prochaines années, et enfin sur les enjeux de lutte contre l’étalement urbain.

« J’ai fait part à la Ministre de nos propositions pour l’avenir du territoire, dans la suite de mes échanges avec les 24 maires de la métropole, avec les élus métropolitains, avec les acteurs économiques et avec mes collègues des autres collectivités concernées ces derniers jours » a indiqué Johanna Rolland. « J’attends désormais que l’État s’engage concrètement et rapidement sur les principaux points évoqués lors de cette rencontre : la protection des populations survolées et riveraines, l’accessibilité de la métropole Nantes-Saint-Nazaire et plus largement du Grand Ouest, les questions de mobilité du quotidien dans la métropole nantaise et en particulier la desserte de Nantes Atlantique en tramway, et l’avenir du Grand Port Maritime Nantes-Saint-Nazaire. Je demande la clarté sur les réponses de l’État sur ces différents sujets et un calendrier concret ».

« L’ensemble de ces propositions devra intégrer notre stratégie de la métropole nantaise de réponse aux grands défis des transitions (démographique, numérique, écologique). C’est une première étape, ce dialogue doit continuer » a conclu Johanna Rolland.

Vue d’ensemble de la manifestation de St Aignan.