L@ démocr@tie en d@nger?

L@ démocr@tie en d@nger?

L@ démocr@tie en d@nger?

Chaque jour, sur les réseaux sociaux, ce sont des centaines de milliers de contenus qui sont diffusés, échangés, partagés. Ils façonnent notre regard sur le monde, notre perception, notre jugement.

Or, de plus en plus de ces « informations » n’en sont pas. Il s’agit plutôt de « désinformations » :photo-montages, fausses nouvelles, rumeurs, calomnies, « témoignages » construits de toutes pièces… Le savoir-faire des manipulateurs d’opinion qui les produisent est de plus en plus rodé. Leurs points communs: La dénonciation du « système », d’un « complot » visant à tromper la population et sur lequel les médias resteraient volontairement silencieux.

Cette vision du monde qu’ils diffusent se propage et renforce en retour leur impact. L’élection américaine de novembre dernier a d’ailleurs été l’occasion d’une prise de conscience, et beaucoup d’observateurs se sont interrogés quant à l’influence de ces contenus, omniprésents sur Facebook, Twitter, etc… sur les votes des électeurs. Comme si peu à peu, la vérité pouvait finir par n’être considéré que comme une simple opinion parmi d’autres.

A la veille d’élections majeures pour notre pays, , nous appelons chacun à la vigilance afin de faire la différence entre information et propagande, à s’interroger sur les sources, le contexte. C’est la condition d’un débat démocratique sain: une nécessité et une urgence.

LES EXPRESSIONS MENSUEL BOUGUENAIS JANVIER FEVRIER 2017