La parole des NON au transfert de l’aéroport

Au Parti Socialiste de Bouguenais, certains militants étaient sur le NON au transfert. Nous avions déjà eu l’occasion de dialoguer sur le sujet avec « la Lettre du Parti Socialiste de BOUGUENAIS ». A l’occasion du résultat du vote du 26 juin, nos militants ont souhaité s’exprimer:

Déclaration au sujet de la consultation du 26 juin sur le transfert de l’aéroport

« Ma conviction n’a pas changé depuis des années et aujourd’hui encore, je trouve le projet de Notre-Dame-des-Landes inutile et coûteux. Je ne peux que regretter le résultat de cette consultation qui voit le oui au transfert l’emporter.

Cette consultation a beaucoup de défauts,  elle arrive trop tard, les moyens d’information étaient inégaux, toutes les alternatives n’ont pas été étudiées, le choix était donc restreint et déjà fait. Il nous était  demandé seulement d’approuver ou pas ce choix.

Cette consultation n’est pas un  bon exemple de démocratie que je souhaiterais pour notre pays, et particulièrement pour ces grands projets aux conséquences environnementales.

Cependant, cette consultation est la seule qui nous donne l’avis de la population et elle a plus de sens et d’ampleur qu’un sondage. Le taux de participation est significatif, on peut constater qu’il est meilleur que celui d’élections précédentes. Il révèle l’intérêt de nos concitoyens pour cette question et leur mobilisation. C’est pour ces raisons que je prends acte de ce choix et que je souhaite que cet avis soit respecté. Ne pas le faire serait faire le  jeu antidémocratique.

Ce vote est majoritairement motivé par l’espoir de retombées économiques au Nord. C’est en ce sens qu’il est un vote populaire, l’adhésion aux travaux d’aménagement qui créé du travail. Au sud et à Bouguenais, nous devrons être vigilants à l’évolution du secteur économique  après le transfert.

A  Bouguenais, le résultat est très serré, 96 voix. La participation de 54% démontre l’intérêt des bouguenaisiens, le clivage n’est plus Nord/Sud mais Est/Ouest, les nuisances perçues aux Couëts ont engendré une plus grande mobilisation des votants qui emportent la décision.

Il incombe désormais à l’équipe municipale de construire, particulièrement avec les habitants un projet d’avenir pour tout le secteur Est de notre commune. »

 

Martine Le Jeune

Adjointe au maire

Bouguenais

Lettre PS_Janvier10_v1_definitive